RSS Facebook Twitter
 

BRIVE-Mag – Juin 2017

-Comme il est pénible l’hiver à qui connu printemps fleuri.

-Comme il est terrible l’enfer à qui connu le paradis.

Ces maximes illustrent probablement le ressenti des deux principaux partis de droite et de gauche éliminés au premier tour de la présidentielle.

Après avoir exercé le pouvoir sans partage pendant des décennies il se pourrait bien, en effet, qu’ils connaissent politiquement et pour un temps certain, les frimas de l’hivers et les affres de l’enfer.

La réussite de ce formidable élan de renouveau que nous sommes en train de vivre se forgera dans un esprit de réconciliation par une vrai alternance, un changement des pratiques et des orientations et non pas un recyclage des pratiques antérieures et notamment le retour à un parti unique.

L’échec nous conduirait inévitablement dans le mur évité encore cette foi-ci  de justesse.

La confiance ne doit pas exclure la vigilance.

Jean Claude DESCHAMPS – MoDem –

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire