RSS Facebook Twitter
 

BRIVE-Mag Avril 2017

       Extrait de la Constitution de la Confédération des Cinq-Nations iroquoise fondée en 1570

Maintenant tu deviens le protecteur du peuple ,insensible à la colère, l’agressivité et la critique.

Ton cœur sera empli de paix et de bonne volonté et ton esprit du désir de bien-être pour ton peuple. Avec une patience inlassable tu assumeras ton devoir. Ta fermeté doit être tempérée de tendresse pour ton peuple. Ni colère ni fureur ne doivent trouver place dans ton esprit. Tes paroles et actions devront être marquées d’un calme à toute épreuve. Dans toutes tes délibérations et actes officiels, l’intérêt personnel sera jeté dans l’oubli. Regarde et écoute pour le bien du peuple tout entier et aie toujours en vue non pas seulement les générations présentes, mais aussi les générations à venir, les enfants qui ne sont pas encore nés de notre future nation »

Ce texte admirable représente la formule par laquelle était institué le chef.. choisi par les femmes.

Tout est précis et avisé. Il devrait servir d’exemple au futur président et inciter certains à plus de discernement pout le choisir.

Jean Claude DESCHAMPS – MoDem –

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire