RSS Facebook Twitter
 

Conseil Municipal du 30 mars 2016

Intervention de Jean Claude DESCHAMPS au Conseil Municipal du 30/03/2016

Monsieur le Maire,

Avant cette séance du conseil municipal je tiens à vous faire part de mon étonnement pour ne pas dire mon mécontentement concernant la redistribution de la page dite de  »l’opposition ».

Jusqu’a présent la répartition était celle ci : 1/2 page pour le parti socialiste et l’autre demi page était partagée entre, le parti communiste d’une part et le Modem d’autre part. Depuis 2 ans tout fonctionnait sans problème.

Vous profitez du départ de Philippe NAUCHE et de l’arrivée du suivant sur la liste pour prétexter un redécoupage hors ce n’est pas la première fois que cela arrive, c’est au moins le quatrième suivant…..

Vous dites, dans un mail :   »Suite à l’élection de Monsieur PAMBOUTZOGLOU et à son souhait de former un groupe, le format des différents espaces consacrés aux tribunes de l’opposition a dû être revu ».

Hors dans un mail que Mr PAMBOUTZOGLOU adresse à ses collègues il dit ceci:

 

 » Je n’ai pas demandé d’expression dans Brive Mag. J’ai reçu un mail du cabinet du maire me demandant de lui faire connaitre mon appartenance à un groupe. Ma réponse s’est résumée à :  »mon groupe est un singleton ». mais j’apprend vendredi que je dispose de 555 caractères. Date limite lundi. Vous pouvez constater qu’aucune contribution de ma part n’est entre ses mains.

Et d’ajouter : Je ne fait pas de cachoteries, je garde ma liberté d’expression publique et privée et je demeure loyal vis à vis des engagements pris ».

 

Si comme il l’écrit, il n’a pas souhaité d’expression et qu’il reste fidèle  a ses engagements, alors le problème de modification des espaces ne se pose plus mais de toute façon, si espace il devait y avoir, il doit être partagé avec ses collègues.

En aucun cas je ne doit en faire les frais et donc celui qui m’était attribué doit resté inchangé…alors que je ne dispose maintenant que de 7 lignes autrement dit rien pour pouvoir expliciter mon point de vue en toute impartialité et objectivité.

 

Alors ou est la vérité? qui est à la manœuvre? Vous voulez diviser pour mieux régner?

 

Pourquoi avoir attendu le 17 mars alors que la date limite de l’envoie des textes était le 15 et l’arrivée de Mr PAMBOUTZOGLOU remonte à 2 mois?

Un des textes vous a t-il choqué pour que vous décidiez de modifier les règles?

 

Depuis 2 ans je vous observe, les uns et les autres, et  sans renier mon engagement lors de la précédente mandature je reste attentif et objectif à vos propositions. Ce n’est pas une situation très confortable pour moi car les observateurs de tout poil, veulent absolument me classer à tel point que lorsque je vote  »pour » je suis de droite et lorsque je vote  »contre » ou que je m’abstiens je suis de gauche…

 

Peut importe, pour moi ils se trompent et j’assume mes prises de positions car ce n’est pas ma vision des choses si, politiquement et médiatiquement, on a l’habitude de dire ‘’Majorité et opposition’’ pour accentuer les divisions, favoriser les affrontements.

L’antonyme de ‘’Majorité’’ est ‘’Minorité’’…..

Je me considère donc dans la minorité et je ne m’inscris pas dans une opposition systématique mais plutôt responsable, je prend des  positions en fonction de ce qui me semble bon pour notre ville et je laisse aux autres les postures.

 

Il semblerait que mes propos dérangent, qu’ils troublent la ritournelle  »droite-gauche » dans laquelle vous vous complaisez.

Mais détrompez-vous ce jeu la n’amuse plus personne que ce soit au niveau local ou national.

Résultat: le FN monte et les abstentionnistes sont de plus en plus nombreux.

 

Je ne suis pas un donneur de leçon, je m’exprime à ma façon en fonction de ce que je ressent, mais vous remarquerez que ce que je vous dis là, aujourd’hui, n’est pas nouveau.

Ce n’est pas de ma faute si les événements me donne raison et si, face à cette situation, beaucoup se rangent à l’idée de mon mouvement c’est à dire un « rassemblement » au delà des clivages.

La France titube de droite à gauche et vice-versa ivre de promesses non tenues, d’idéologies et de postures.

Notre système politique  »picole » et nos concitoyens trinquent.

 

En mars 2014 lors de mon discours d’introduction je vous disais:

 »Cette assemblée doit être l’écoute de tous dans l’intérêt général pour trouver les solutions de demain.

Nous en avons collectivement la responsabilité.

Je considère nos différences comme une richesse et non comme un facteur limitant.

Le partage est un geste d’intelligence, les dérives perverses sont des outils d’exclusion.

L’écoute, la réflexion, la  transparence et le courage doivent être notre ligne de conduite ».

 

Je n’ai pas changé car c’est une simple logique qui devrait prévaloir aux querelles inutiles et stériles.

Le fait de débattre suppose une discussion sérieuse sur un sujet important entre plusieurs personnes hors, en politique le mot débat rime avec combat . C’est ce qui se produit à BRIVE comme ailleurs, un véritable dialogue de sourds.

Toutes propositions toutes discutions sont vaines car tout est plié d’avance et cette assemblée n’est qu’une simple chambre d’enregistrement.

Il ne reste plus qu’une seule possibilité celle de parler pour avoir l’air d’exister, parfois parler pour le plaisir de parler, mais aussi parler pour ne rien dire..ou presque….maigre consolation car  »parler pour proposer et faire avancer » est une voie sans issue.

 

Vous n’avez pas mis la mode au pays, il parait que c’est règle du jeu et ce depuis des lustres….et je le déplore même si parfois j’ai je suis obligé de rentrer dans ce jeu.

Cette façon de procéder a fait remonté en ma mémoire certains souvenirs et c’est bien dommage.

 

Concernant la séance de ce soir j’ai pris la décision de ne pas participer pas aux débats et je vais donc quitter cette la salle en signe de protestation.

 

Je vous laisse entre vous afin de ne pas perturber votre petite  »bataille de polochons » entre majorité et opposition d’ou il n’en ressortira que du vent à défaut de plumes…

Je tiens à vous rappeler que ce n’est pas parce qu’on est minoritaire que l’on a forcément tord.

J’en ai terminé tout en vous précisant que je connais déjà vos réponses et vos arguments. Ne vous fatiguez pas…..

 

 

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire