RSS Facebook Twitter
 

Le  »Livre blanc  » de la majorité municipale.

Intervention de Jean Claude Deschamps  Conseiller municipal

J’ai approuvé la délibération pour lancer la consultation en raison d’une part  du caractère novateur de la démarche et d’autre part de ma curiosité quand à sa mise en place et le résultat qui suivrait.

SUR LA MISE EN PLACE

Je pense qu’il y a eu des ratés notamment sur la distribution de BRIVE-Mag. et sur la communication au niveau des jeunes. Par exemple avec une distribution de l’information à l’entrée des lycée et collèges.

Question : quelle a été l’ implication du conseil municipal des jeunes dans cette opérations?

SUR LE RESULTAT DE LA CONSULTATION:

On constate:

-Une forte mobilisation de retraités (44%). Avec les inactifs on obtient 50%

-Un désintéressement peut-être du une absence de communication auprès:

– des jeunes: 15 à 24 ans 3% et de  25 à 34ans 9%

– des artisans et commerçants ou chef d’entreprise 4%

-Des ouvriers 2%

-Une faible mobilisation des professions intermédiaires et des employés 13 et 16%

Pas étonnant donc que le numérique ne soit pas la priorité et que les aides aux personnes âgées ou en difficulté ainsi que la sécurité soient  en pole position et l’assistanat étant quand à lui en pointillé…

Par contre, pour la culture, le classement est incompréhensible.

Une incohérence également entre les  »dix domaines par ordre de priorité » et les   »48 autres questions » qui suivent. Le classement est sinon bouleversé du moins différent.

Mais heureusement une compensation et un rééquilibrage est opéré avec la participation des  instances sociaux économiques.

A noter une confusion de leur part dans les compétences entre la ville, et la CABB.

Quelques observations sur les différentes réponses des instances socio-économiques:  ( je ne vais pas me faire que des amis)

ASSOCIATIONS ARTS ET LIENS

-Organisation d’un festival de l’astronomie.

-S’appuyer sur le tissus associatif et la création d’un comité de pilotage municipal pour regrouper les associations volontaires.

AMICALE PHILATELIQUE

-La piscine ne peu couvrir tous les besoins..

-En fonction des retombées économiques bien définir d’une part si telles ou telles manifestations relève de la ville ou de la CABB et d’autre part ne pas donner l’impression aux brivistes qu’ils sont les seuls acteurs financiers mais aussi aux habitants des communes qu’ils participent aux rayonnement de Brive…..c’est une remarque pertinente.

ASSOCIATION LE PRIEUR

-Elle prétend avoir un an d’avance sur vous et ne manque pas de propositions. En quelque sorte un petit  »livre vert » mais aussi un vrais capharnaüm. Certaines ont été reprises par vous , d’autres restent en suspend dont certaines ne me paraissent pas opportunes.

GYMNASTIQUE VOLONTAIRE Raoul DAUTRY

-Le prêt gratuit de locaux par la ville est préférable à une aide financière par subventions (le coût des études de dossier étant trop élevé)

-Augmenter les cotisations pour financer le fonctionnement mais doit rester abordable eu égard au manque d’engagement associatif qui se traduit par une difficulté au renouvellement des dirigeants..

Pas sur du tout que ce positionnement face l’unanimité au sein des associations…. et pourtant  ( à développer)

LES BLOUSE WHITE

-La proposition d’animation des terrasses de café me parait intéressante et une bonne idée

UNION NATIONALE DE LA PROPRIETE IMMOBILIERE (UNPI 19)

-Elle est mal informée car le niveau des impôts locaux et surtout la taxe foncière n’est pas imputables à la municipalité précédente de même que les 1500 employés municipaux.

Ce sont des affirmations purement politiciennes

MAECENS ART

-Je ne suis pas sur qu’il y trouve leur compte avec – 650.000 euros pour la culture..

LA COMPAGNIE KOUBI

-Peut-être sans le savoir c’est un plaidoyer pour un centre de congrès.

-Programmation des treize arche un peu trop élitiste, elle devrait revoir ses programmes

ECOLE DE PETANQUE

-Plein de sous entendu sur les associations ou club qui possèdent un compte en banque bien garni et qui n’ont pas besoin de subventions. Les petits eux en ont plus besoin….

Pour les autres associations, le  »livre blanc » répond en partie à leurs attentes .

 

MEDEF

Confond les compétences de la ville et de l’Agglo. Rien de nouveau mais un véritable fourre-tout

LE CONSEIL DES SAGES

Leurs propositions concordent assez bien avec les réponses au questionnaire…et pour cause…

LE CONSEIL DES JEUNES

-Des propositions intéressantes par des jeunes pour les jeunes

-Il y a un lien de cause à effet avec ces propositions et leur désintéressement à la consultation.

CONSEILS DE QUARTIERS–

Les réponses diverges entre quartier (exemple sur la DSP pour le Golf) mais il y a beaucoup de points communs. On en retrouve d’ailleurs quelques uns dans le  »livre blanc ».

CCI

Bien que très intéressantes, leurs propositions ne font pas assez le distinguo entre la ville et l’Agglo.

J’en reparlerai plus loin.

 

                                                              SUR  LE  »LIVRE BLANC »

LE PREAMBULE:

-Pour une bonne compréhension il serait utile de préciser la période concernant l’économie de 6 millions d’euros….pour les non initiés.

-La situation financière et la baisse de la population  »c’est du réchauffé » on l’a entendu maintes et maintes fois et vous l’avez rappelé dans beaucoup de délibérations…depuis 1 an et demi…auriez vous avalé un disque?

Je vous trouve un tantinet condescendant.

LA SOUS PARTIE 1

Sur le principe:

OK sur le rééquilibrage des tarifs pour les services rendus aux usager

OK pour une réduction des dépenses de la ville

Mais à une condition : que se soit dans la justice et l’équité ce qui n’est pas toujours le cas.

SUR LA SOUS PARTIE 2              

  1. I) LA VILLE AU QUOTIDIEN

Vous dites :  »Depuis 40 ans l’entretien de la voierie n’a pas fait l’objet d’une attention particulière » c’est injuste et pas sympa pour vos prédécesseurs.

Le chiffrage:

16.350.000 euros de dépenses (dont la RN 1089)

1.100.000 euros d’économies

390.000 euros de recettes

Je souhaiterai que vous me précisiez:

Quelle est la part de l’investissement et du fonctionnement ?

Les montant des subventions concernant la RN 1089?

La gare routière ne serait-elle pas de la compétence de la CABB

Les 600.000 euros de remise en état suite aux travaux par des concessionnaire de réseaux pourquoi ne sont-ils pas à leur charge?

  1. II) LA CULTURE -LE SPORT-LE LOISIR
  2. A) LA CULTURE

Dépenses – 650.000euros

Recettes: + 200.000 euros

Les chiffres pourraient parler d’eux-mêmes en votre défaveur et pourtant je suis en accord avec vous avec un bémol sur le garage car j’attend de voir comment les activités seront réparties..

Questions:

Le garage sera fermé et le bâtiment déconstruit……par qui:  la ville? et le terrain vendu? à des promoteurs?

  1. B) LE SPORT

Dépenses:   – 648.000 euros

Recettes:   + 250.000 euros

Observations:

-Le Golf : la meilleures solution serait de le vendre mais d’une part on ne retrouverait pas nos billes et d’autre part la majorité des GOLF, en France, sont en déficit. La DSP me parait un bon compromis et permet effectivement de ne plus supporter les pertes tout en rentabilisant l’investissement

-Fermeture des piscines: OK pour celle de Caneton mais pour moi celle de  Gaêtan-Devaud  est une erreur.

-Médecine du sport? je n’ai pas tous les éléments mais ça me parait imprudent.

-L’Extinction progressive de la mise à disposition de personnel aux associations? si c’est pour compenser par l’augmentation de leurs  subventions pourquoi pas et ce serait plus clair et équitable par rapport aux autres associations mais pas sur que ça réponde à leurs attentes.

C )LA VIE ASSOCIATIVE LOCALE

Pas chiffrage? …..

Vous dites vouloir privilégier l’aide aux projets exceptionnels plutôt qu’un aide au fonctionnement… mais attention le milieu associatif est fragile et un rien peu le déstabiliser.

On l’a vue dans les observations les bénévoles sont difficile à renouveler.

En résumer toutes ces petites  »coupe sombre » dans le milieu associatif me paraissent hasardeuses et surtout pas équitable d’autant plus qu’on ne  touche surtout pas à la subvention du CAB…….club professionnel qui est le mieux placé pour attirer les sponsors contrairement aux petits clubs.

III ) LA VILLE SOLIDAIRE

Vos intentions restent louable mais la encore un chiffrage incomplet…. et pour cause rien de bien nouveau, reste à voir les actes.

L’accessibilité horizontale ayant déjà été évoquée en Conseil Municipal pour 2.700.000 euros.

IV ) LENFANCE L’EDUCATION ET LA JEUNESSE

La aussi un chiffrage partiel.

Questions sur:

Suppression de la contribution aux écoles privées pour les familles non Brivistes:

-Les Ets concernés sont -ils au courant? j’espère que oui

-Quelle économie cela représente?

-Combien de familles sont concernées?

-Ne peut-on pas trouver une solution avec l’Agglo pour 48 les communes.

Le regroupement de deux écoles:

-Est ce qu’il fait l’unanimité?

-Combien d’élèves sont concernés? 600 à 1000 euros par élèves? ça fait combien d’économies..?

Aides aux familles:

Vous dites :  »La prime à la naissance ne constitue pas une priorité pour les Brivistes »: Le fort pourcentage de réponse des retraités l’explique peut-être.. mais pas sur. Combien de familles sont touchées?

V ) LES SUJETS HORS QUESTIONAIRE

La gestion de la ville

Les relations employeur/salariés  relève de la négociation et le respect des engagements de part et d’autre. La politisations d’un tel sujet n’est pas souhaitable car mettre de l’huile sur le feu n’est pas raisonnable et responsable. Elle ne rendrait service à aucune des parties bien au contraire.

OK pour la diminution des charges à caractère général à condition qu’elle soit équitable.

L’emploi et le développement économique

OK sur les propositions mais je reste sur ma faim car c’est un sujet au combien important même s’il relève en grande partie des compétences de l’AGGLO.

Ce sujet est traité en quelques lignes ( 1/2 page sur 44)

QUESTIONS:

OU sont les véritables projets d’investissements puisque les économies réalisées doivent permettre de dégager des marges de manœuvre.

Le tissu économique est en situation difficile il faut le soutenir.

OU en est-on du partenariat public/privé sur par exemple le centre de congrès…il reste dans les intentions..

Dans la conjoncture économique actuelle et la baisse des dotations de l’Etat ce type de partenariat sur certains investissements bien ciblés s’avère être un outil  adapté s’il est bien maîtrisé.

Les collectivités n’ont plus les moyens d’investir seules et le privé n’a plus le soutient inconditionnel des banques. L’association des deux crédibilise les projets.

 

Par ailleurs les manifestations importantes comme, entre autres, la foire du livre, Brive-plage, les foire Grasses et le festival de l’Elevage doivent faire l’objet d’une attention particulière, il faut non seulement les pérenniser mais  les  développer. Attentions de ne pas trop tirer sur le cordon de la bourse

Parmi les investissements concernant l’attraction du centre ville je vois en priorité:

– l’agrandissement de la halle Brassens pour diminuer les frais de location des chapiteaux et optimiser son utilisation.

-La halle alimentaire permanente ( en cour d’étude )

-Un parking souterrain (Place Winston Churchill)

-Le centre de congrès

 

 

En résumé Ce  »livre blanc » ce n’est pas le  »chevalier blanc ».

Tout ce travail novateur de consultation et d’analyse a le mérite d’exister et constitue une base de travail importante.

Il ne peut rester à ce stade de propositions aussi peu convaincantes.

j’ai comme l’impression que l’on a pris un bulldozer pour ramasser une tête d’épingle.

C’est la raison pour laquelle je reste un peu désappointé sur vos propositions car elles ne dégagent que peu de vision et très sincèrement je m’attendait à autre chose .

Je m’attendait à un véritable plan de programmation qui détaille clairement sur le fonctionnement les mesures chiffrées en totalité et non partiellement et au niveau investissement se projette dans l’avenir sur les investissements prioritairement réalisables.

Les attentes sont grandes et les moyens faibles. Tout le monde exige tout et vite.

Ce plan chiffré aurait permis d’expliquer que l’on doit procéder par étapes et que l’on ne peut pas faire tout en même temps et surtout que l’on ne peu pas faire plus avec moins .

Mais peut-être qu’il ne s’agit que du TOM 1 de ce livre.

 »Dites moi ce dont vous avez besoin et je vous expliquerais comment attendre pour ne pas dire vous en passer » ce  »livre blanc » laisse à peu près cette impression.

Pour autant et très objectivement tout n’est pas négatif même si la manière n’y est pas. Je suis en accord sur beaucoup de points mais je souhaite, qu’à l’issue de ces débats, vous aillez  la volonté de rectifier certaines décisions maladroites et injustes.

C’est dans cet esprit que je considère mon  abstention, à défaut de soutien, comme un geste d’apaisement et d’encouragement plutôt que de contestation qui chez moi n’ai jamais systématique.

Je vous rappellerais que ce n’est pas parque l’on est minoritaire que l’on a forcément tord et qu’il faut considérer nos différences comme une richesse et non comme un facteur limitant.

 

 

 

 

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire