RSS Facebook Twitter
 

BRIVE-Mag Novembre 2015

 

 

ELECTIONS REGIONALES des 6 et 13 décembre 2015

Nous sommes bien évidemment tous concernés par ces élections et BRIVE en particulier.

Mais alors qu’elles auraient dû être un rendez-vous majeur, elles sont abordées dans un état d’esprit qui pèse lourdement sur la perception des enjeux par la population  d’ou un désintéressement inquiétant.

Les principales raisons:

–     La date choisie pour les organiser,

  • La récente réforme sur le dimensionnement des nouvelles Régions qui va à l’encontre de ce que nous sommes en droit d’affirmer et défendre c’est à dire notre attachement à une organisation territoriale qui soit à la foi source de développement, d’ambition et qui garantisse la cohérence, la proximité et la cohésion sociale,
  • Des mesures brutales décidées sans concertation, dépourvues de toute véritable stratégie d’aménagement du territoire et qui remettent en cause leur capacité à investir facteur de dynamisme pour les économies locales.

Si on y ajoute l’état de déliquescence  des partis politiques de droite comme de gauche, les égos, les querelles de personnes et les scandales à répétition, on obtient un cocktail dissuasif.

Déjà au 17ème siècle BOSSUET écrivait :  »Le ciel se rit des prières qu’on lui fait pour détourner de soi les maux dont on persiste à vouloir les causes »

Les uns et les autres ne seront donc pas fondés à se plaindre des conséquences puisqu’ils persistent à vouloir les causes…

Malgré tout, un sursaut de civisme est à souhaiter car il serait la meilleure réponse à leur apporter afin d’endiguer une éventuelle vague d’abstentionnistes et de votes aux extrêmes

Dans le cas contraire, il s’agirait d’un rendez-vous bâclé et caricatural de la vie politique.

Jean Claude DESCHAMPS

Mouvement Démocrate (Minorité Municipale).

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 

Poster un commentaire